logo sigmund test
Panier (0)

News

L'actualité du recrutement et des tests de recrutement

5 compétences d'intelligence émotionnelle a rechercher au cours de l'entretien de recrutement

sept. 16, 2018, 17:07 Par Mylène Vandecasteele

Si vous êtes extrêmement qualifié, que vous avez un bon CV, de bonnes références et une excellente présentation mais que vous ne parvenez jamais à décrocher les postes que vous convoitez, c’est peut-être parce que vous ne savez pas vous rendre aimable. Le manque de sympathie d’un candidat peut faire douter le recruteur de sa capacité à s’intégrer à l’équipe. L'intelligence émotionnelle est la catégorie de compétences associée avec cette capacité à paraître sympathique. Miriam Salpeter d’US News and World Report présente 5 de ces compétences :

1/ Une éthique du travail. Le candidat doit montrer que la mission et la vision de l'entreprise sont importantes pour lui et qu’il est prêt à faire des efforts supplémentaires pour aider l'entreprise à réussir. L’une des manières de montrer que l’on dispose de cette disposition est de donner des exemples concrets des efforts particuliers consentis par le passé pour faire aboutir un projet.

2/ Une attitude positive. Le candidat doit montrer comment il réussissait à motiver ses collègues par son attitude positive dans ses expériences précédentes. Le candidat doit se montrer souriant dès la première poignée de main avec le recruteur et s’il n’est pas très jovial naturellement, il doit faire un effort particulier pour surveiller son attitude et l’intonation de sa voix.

3/ Des compétences en communication. L'entretien de recrutement est évidemment le moment idéal pour le candidat de démontrer ses compétences en communication. Il doit donc préparer soigneusement cet entretien.

4/ La gestion du temps. Il s’agit d’une compétence essentielle recherchée de la plupart des employeurs. Le candidat doit être prêt à montrer comment il gère les priorités, délègue certaines tâches, et s’assure que les délais impartis sont respectés.

5/ La confiance en soi. Le candidat peut démontrer de la confiance en soi avec la façon dont il se présente, y compris son habillement, sa façon de serrer la main du recruteur et sa façon de parler de ses expériences passées. S’il n’est pas tout à fait à l’aise, il doit agir comme s’il l’était, en maintenant le contact visuel lorsqu’il s’adresse aux autres, en écoutant sa propre voix pour lui donner un ton assuré, et en surveillant son langage corporel (en se tenant bien droit sur sa chaise, par exemple).

Si vous êtes un employeur intéressé par ce type de test vous pouvez demander un essai gratuit du test d'intelligence Émotionnelle.