logo sigmund test
Panier (0)

News

L'actualité du recrutement et des tests de recrutement

Les réseaux sociaux sont-ils efficaces pour la recherche d'emploi ?

sept. 16, 2018, 17:07 Par Arnaud Lefebvre

Dans une entrevue accordée au site Internet ABC.es, Amparo Diaz Llairo, spécialiste des ressources humaines, auteure de l’ouvrage « Le talent est sur la Toile » (« El talento está en la Red ») estime que la recherche d’emploi passe aujourd’hui obligatoirement par Internet. Selon elle, avoir un profil virtuel sur Internet peut nous aider à être sélectionné plus facilement par les employeurs.

L’experte estime qu’il est beaucoup plus efficace de publier son curriculum sur LinkedIn que d’envoyer des dizaines d’e-mail. En effet, disposer d’un profil professionnel sur Internet permet au responsable des ressources humaines d’accéder à nos compétences peu importe l’endroit où il se trouve. Durant la dernière décennie, il était nécessaire que le candidat envoie son CV en format Word ou PDF à l’entreprise pour espérer obtenir un entretien d’embauche. A l’heure actuelle, les choses ont changé. Outre l’envoi de son CV traditionnel à l’employeur, il est maintenant utile d’avoir un profil professionnel, véritable « carte de visite »  du candidat qui est à la recherche d’un nouvel emploi. Cette « carte de visite » virtuelle permettra d’attirer l’attention du professionnel des ressources humaines sur des points importants de nos qualifications.

Pour Diaz Llairo, l’activité principale des ressources humaines se base actuellement sur le Web 2.0. La sélection de talents est davantage un changement de modèle mental que technique. Les obstacles principaux à l’évolution de la sélection de personnel ont souvent a trait aux normes préétablies par les entreprises. Ainsi, les sociétés les plus protocolaires mettront plus de temps à s’adapter. 

« Les réseaux sociaux sont un véritable vivier de talents mais le candidat doit absolument interagir pour obtenir plus de visibilité mais aussi pour nous aider dans nos recherches », précise l’auteure.

Une simple recherche sur Google de notre profil permettra au candidat de mesurer sa présence sur Internet. Amparo Diaz Llairo estime également qu’il est important de s’unir aux différents réseaux tels que Facebook, LinkedIN ou encore Twitter. Sur LinkedIn, le candidat peut s’inscrire sur différentes listes de discussions à propos d’un secteur d’activités spécifique ou sur des forums.

« Lorsque nous nous décidons à publier notre profil, il est primordial de rédiger une description courte, claire, concise sur notre marque personnelle. Cette description doit être assimilée par le lecteur sur un laps de temps équivalant à montée de deux étages d’un immeuble c’est-à-dire environ deux minutes ». « Le résumé doit être attrayant, capable de créer une émotion », ajoute encore la spécialiste.

La stratégie de sélection de talent 2.0 se base sur quatre principes : collaboration, technologie, innovation et transparence. Elle s’intéresse principalement aux réseaux sociaux promouvant le type de candidats que l’entreprise recherche. Les réseaux sociaux permettent de cataloguer les candidats selon des catégories d’activités. Pour Amparo Diaz Llairo, les réseaux sociaux les plus efficaces sont LinkedIn, Xing ou encore Viadeo. Facebook offre, quant à lui, la possibilité de publier des offres d’emploi ou de créer des évènements relatifs à la vie de l’entreprise.

Face à la crise économique, la recherche de personnel sur Internet permet aux entreprises de réduire les coûts des processus de sélection. Une société peut ainsi suivre la tendance des concurrents malgré des temps difficiles. D’un autre côté, il est nécessaire de consacrer un certain temps pour attirer des « suiveurs », se faire des contacts et construire sa marque personnelle autant pour le candidat que pour l’entreprise. Enfin, Amparo Diaz Llairo explique que 80% de la « Génération Y » se trouve sur Internet et cet état de fait doit être pris en considération par les entreprises car il s’agit d’une véritable vitrine de talents 2.0.